Aller au contenu Aller au pied de page

De Mairie à Ecole – ou l’art de s’adapter.

Ce bâtiment est bien connu des Arcantois. Le matin, les parents déposent leurs enfants pour aller à l’école. Le soir, les élèves en rentrant chez eux racontent à leurs parents les événements heureux ou tristes de leur journée. Une dictée réussie. Un problème de crêpes à faire pour 3 puis 12 personnes. Une dispute à la récréation qui se solde par un « t’es plus ma copine !». La vie des enfants en somme.

Autrefois, il s’agissait de notre mairie. Mais à présent, il accueille les enfants des classes de notre école élémentaire.

Les années passent la structure reste !

Ce bâtiment, dont on peut noter que la structure n’a guère changé, reste un monument de belle facture. Ces murs en pierres massives dessinent un angle un V. Sa couverture en ardoises est rare sur la commune. Peu de bâtiments sont ainsi coiffés de ce matériau noble.

Mairie et Ecole – un destin commun 

En 1882, Jules Ferry, ministre de l’Instruction, fait voter une série de lois qui rendent l’école primaire gratuite (loi du 16 juin 1881), l’instruction primaire obligatoire pour les enfants de 3 à 13 ans. Il faut attendre 1959 pour que cette obligation passe à 16 ans. Un décret paru en Août 2020 étend maintenant cette obligation de formation de 16 à 18 ans.

L’enseignement du premier degré relève de la compétence de la commune depuis ces lois fondatrices.

Autrefois, notre l’école se trouvait en lieu et place de l’actuel musée. Une partie tout du moins. Seulement les classes de CM1/CM2. Avant de regrouper toutes les classes de primaire sous sa forme actuelle.

Un enseignement diversifié et sanctionné par un diplôme.

Les plus anciens d’entre nous l’on s’en doute passé et obtenu avec fierté. Pour les élèves entre 11 et 13 ans, il marquait la fin du cycle primaire et pour beaucoup, il signifiait l’entrée dans la vie active.  

Pour illustrer la variété de l’enseignement, mettons nous à la place d’un candidat. Voici un florilège du sujet de certificat d’étude de 1959 : 

  • Une parente âgée vous a prêté un beau livre auquel elle tient beaucoup en vous recommandant d’en prendre le plus grand soin. Hélas, le livre a été abîmé ou sali ou perdu. Votre maman exige que vous écriviez une lettre d’excuses. Rédigez-la (Ne pas signer).
  • L’alcool nourrit. Que pensez vous de cette affirmation ?
  • Montrer l’utilité de la gymnastique.
  • Situez deux grandes villes de l’A.O.F (Afrique-Occidentale française) et de l’A.E.F. (Afrique-Équatoriale française). 
  • Comment soigne-t-on une vache malade ?
  • Dites comment vous procédez pour enlever une tache de graisse sur un vêtement de laine (filles rurales).
  • Que doit-on donner à un bébé en complément, lorsqu’on pratique l’allaitement artificiel ? (filles urbaines).
  • Dites comment vous procédez pour régler un trusquin (garçons ruraux).
  • Quels sont les avantages du chauffage au gaz ? (garçons urbains).

Le Certificat d’Étude Primaire entré en vigueur avec Jules Ferry est supprimé officiellement en 1989.

A quoi ça sert d’aller à l’école ?

Question que beaucoup d’élèves toute génération confondue se sont un jour posés. 

L’éducation permet, notamment, de transmettre les principes communs aux nouvelles générations, et de conserver et de perpétuer les valeurs de toute une société. Elle contribue ainsi à l’épanouissement personnel en favorisant l’intégration sociale et professionnelle.

L’éducation permet d’améliorer la qualité de vie d’une personne. Elle est donc un outil essentiel pour le développement économique, social et culturel de toutes les populations dans le monde. Cependant, selon l’Unesco, en 2018, 250 millions d’enfants dans le monde n’ont pas accès à l’enseignement. C’est donc une chance qui n’est pas offerte à tous.

Surtout, en éduquant les générations futures à aiguiser leur esprit critique, l’éducation permettra de relever les défis à venir ; place des femmes dans la société, préservation de la planète, combat contre les inégalités sous toutes ses formes.


Auteur : Baptiste ZUBOWICZ

Haut de page
et, at suscipit ut felis massa vulputate, mattis amet, eleifend
Copier le lien